Philippe Urraca, 45 ans de passion

article-2015-201645 ans de passion Alors que mes rêves d’enfant me conduisaient vers un domaine bien différent, la vie en a décidé autrement. Après des études de cuisine et un début de carrière à 15 ans, les dés étaient jetés. 45 ans plus tard, l’amour de la pâtisserie est toujours présent, chaque jour un peu plus ancré en moi. Une histoire de famille Depuis tout jeune, les chevaux et les champs de courses m’attiraient, faisant naître en moi l’envie de devenir jockey professionnel. Mais c’était sans compter sur les plans de carrière de mon père, pâtissier, qui avait prévu que mon frère et moi-même reprenions son affaire. Je suis donc tombé dans la pâtisserie pour suivre les traces de mon père, pour qui jockey n’était pas un métier d’avenir. À 15 ans, j’achevais ma formation. À 19, j’ouvrais ma première boutique pour conquérir mon indépendance, mais surtout pour prouver que j’en étais capable. Je n’imaginais pas alors à quel point ce métier aillait changer ma vie. Petit à petit Je me suis rapidement rendu compte que je ne connaissais pas grand-chose à cette profession. Loin de baisser les bras, j’ai décidé de faire des stages et des concours pour apprendre et pour me confronter aux autres. Ce fut une révélation ! Avec une volonté farouche de gagner et de réussir, j’ai compris qu’en travaillant et en me dépassant, je pourrais gravir les échelons. Au cours de ces années, j’ai rencontré des personnes formidables, notamment des Meilleurs Ouvriers de France, qui ont enrichi ma vision du métier et m’ont montré la voie. Ils m’ont donné envie de devenir comme eux. Me voici donc lancé à la conquête du titre de MOF. Un challenge qui résume bien ma carrière et ma vision des choses : toujours se surpasser et aller de l’avant pour atteindre ses objectifs. Cette expérience m’a permis de prendre confiance en moi, d’aller au fond de moi-même, et elle m’a apporté la reconnaissance dans le milieu de la pâtisserie. L’amour du métier comme guide Après 45 ans de carrière, des projets voient le jour toujours et encore, et renouvellent en permanence mon besoin d’avancer. Chaque jour, je rencontre de nouvelles personnes ou j’entrevois de nouvelles choses qui me poussent à créer, à innover, à partager. Cette démarche, je la fais pour moi, mais surtout pour les autres, et pour leur offrir ce que j’ai appris. Un cheminement positif en somme fait de passion, de transmission et de plaisir.

article-2015-201645 ans de passion

Alors que mes rêves d’enfant me conduisaient vers un domaine bien différent, la vie en a décidé autrement. Après des études de cuisine et un début de carrière à 15 ans, les dés étaient jetés. 45 ans plus tard, l’amour de la pâtisserie est toujours présent, chaque jour un peu plus ancré en moi.

Une histoire de famille

Depuis tout jeune, les chevaux et les champs de courses m’attiraient, faisant naître en moi l’envie de devenir jockey professionnel. Mais c’était sans compter sur les plans de carrière de mon père, pâtissier, qui avait prévu que mon frère et moi-même reprenions son affaire.

Je suis donc tombé dans la pâtisserie pour suivre les traces de mon père, pour qui jockey n’était pas un métier d’avenir. À 15 ans, j’achevais ma formation. À 19, j’ouvrais ma première boutique pour conquérir mon indépendance, mais surtout pour prouver que j’en étais capable. Je n’imaginais pas alors à quel point ce métier aillait changer ma vie.

Petit à petit

Je me suis rapidement rendu compte que je ne connaissais pas grand-chose à cette profession. Loin de baisser les bras, j’ai décidé de faire des stages et des concours pour apprendre et pour me confronter aux autres. Ce fut une révélation ! Avec une volonté farouche de gagner et de réussir, j’ai compris qu’en travaillant et en me dépassant, je pourrais gravir les échelons.

Au cours de ces années, j’ai rencontré des personnes formidables, notamment des Meilleurs Ouvriers de France, qui ont enrichi ma vision du métier et m’ont montré la voie. Ils m’ont donné envie de devenir comme eux. Me voici donc lancé à la conquête du titre de MOF. Un challenge qui résume bien ma carrière et ma vision des choses : toujours se surpasser et aller de l’avant pour atteindre ses objectifs. Cette expérience m’a permis de prendre confiance en moi, d’aller au fond de moi-même, et elle m’a apporté la reconnaissance dans le milieu de la pâtisserie.

L’amour du métier comme guide

Après 45 ans de carrière, des projets voient le jour toujours et encore, et renouvellent en permanence mon besoin d’avancer. Chaque jour, je rencontre de nouvelles personnes ou j’entrevois de nouvelles choses qui me poussent à créer, à innover, à partager. Cette démarche, je la fais pour moi, mais surtout pour les autres, et pour leur offrir ce que j’ai appris.

Un cheminement positif en somme fait de passion, de transmission et de plaisir.

Partagez si vous aimez !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone